Comment calculer la valeur de l’énergie radiative ?

énergie radiative

Ces dernières années, tout le monde se met en quête d’une alternative moins onéreuse et moins polluante à l’énergie classique que l’on connaît depuis toujours. C’est ainsi qu’on a fait la découverte de l’énergie radiative, aussi appelé énergie rayonnante. Cette solution commence à se populariser bien que la majorité ne la connaît pas encore. Mais alors, comment calculer la valeur des installations radiatives ?

Dossier complet sur l’énergie rayonnante

L’énergie rayonnante, communément appelée « énergie radiative » reste la seule énergie capable de se propager dans le vide, même s’il n’y a pas de matière. Son fonctionnement repose en effet sur le principe du rayonnement électromagnétique, qui est basé lui-même sur le déplacement de photons. La force première de l’énergie rayonnante réside sur sa présente abondante au quotidien.

C’est ainsi alors que le soleil vous éclaire et que le radiateur vous chauffe. Plus concrètement, l’énergie solaire permet de couvrir une grande partie des besoins en courant au quotidien. On note d’ailleurs encore que près de 1000 W d’énergies radiative ou rayonnante touchent chaque m2 de la Terre pendant le jour, ce qui n’est pas moins important, comparé aux besoins réels de chaque foyer au quotidien.

Il faut savoir également que le rayonnement électromagnétique se déplace rapidement, à une vitesse de la lumière soit environ 300 000 km.s-1. Cela s’explique par sa longueur d’onde et sa fréquence. À titre de rappel, la longueur d’onde est notée λ et est exprimée en mètre, ce qui correspond alors à la fréquence (ν, en Hertz, Hz). Cela dit, afin de connaître la valeur exacte de vos installations radiatives, il vous est conseillé de demander à un professionnel de faire le calcul à votre place. Pour ce faire, vous pouvez par exemple vous rendre sur chaudelec.fr.

Comment se calcule la valeur des énergies radiative ?

Une formule simple permet de calculer la valeur des énergies radiative, notamment : ν = c / λ ou λ = c/ν. Cependant, l’énergie du rayonnement se calcule en fonction de l’énergie de ses photons, qui est notée E et est exprimée en Joules ou en électron-Volt. En ce qui concerne le calcul dernier on suit la formule suivante : E = h ν. Ici, ν désigne la fréquence, tandis que le h fait référence à la constante de Planck h ≈ 66 260×10-34 J⋅s). Il faut noter également que plus la fréquence est élevée, plus le rayonnement sera énergétique. Pour ce qui est de la longueur d’onde et de fréquence, elles permettent de classer le rayonnement électromagnétique selon les bandes.

Pour les ondes les moins énergétiques, elles concernent notamment les ondes radio. La fréquence est ici de l’ordre du MHz (106 Hz) et est utilisée principalement pour les communications et le transfert de données. Dans certains cas, il s’agit de la fréquence utilisée pour la détection, à savoir la téléphonie, la télévision, le wifi, la radio et le radar. La fréquence peut aller jusqu’au THz (1012 Hz) et est constatée majoritairement dans les micro-ondes et les fours éponymes.

Les ondes infrarouges se trouvent en général dans l’intervalle THz et PHz. Pour information, elles sont aussi constituées du rayonnement thermique que n’importe quel corps émet avec une température supérieure au zéro absolu. Une propriété particulière qui permet au radiateur de chauffer les corps qui l’entourent. L’utilisation de ce rayonnement est généralement dans le fonctionnement des capteurs.

Pour aller plus loin dans les énergies radiatives

Les longueurs d’onde de 400 à 800 nm qui correspondent au 400 à 770 THz se trouvent le domaine très étroit du visible. D’ailleurs, il s’agit de seules radiations visibles par l’œil humain. Pour information, le soleil émet la grande majorité de son énergie à l’intérieur de cette bande. Les rayons ultra-violets se trouvent entre 770 THz à 30 PHz (1015 Hz) et seulement 5 % du rayonnement du soleil se trouve dans cet intervalle.

En ce qui concerne le niveau d’énergie, celui-ci commence à être assez élevé dans cette plage et peut même avoir des effets sur la matière. À titre d’informations, les ultra-violets sont les principales causes du bronzage et de vieillissement des éléments plastiques. Au-delà de 30 EHz se situent les rayons gamma ou rayons γ qui sont émis à la suite des réactions nucléaires. Ces derniers sont très nocifs pour l’organisme.

Les principaux avantages de l’énergie solaire

Les installations radiatives commencent à se populariser depuis que l’on a découvert les différents atouts qu’elles proposent. Il s’agit avant tout d’une énergie gratuite et inépuisable, ce qui vous permet de gagner en indépendance à l’égard des fournisseurs. En atteignant l’autoconsommation, vous pourrez revendre pour en tirer un max de profit.

Opter pour les installations radiatives signifie que vous produisez votre propre électricité. De ce fait, vous réalisez des économies allant jusqu’à 40 % sur vos factures. De plus, il s’agit d’une solution renouvelable qui ne dégage pas de gaz à effet de serre. Autrement dit, vous apportez votre part dans la préservation de l’environnement. Ces installations augmentent la valeur de votre bien immobilier.

Les différents comparateurs d’énergie
Achat de pellets de bois : contacter un spécialiste en ligne