Les obligations du ramonage à Paris

ramonage à Paris

Le chauffage est un besoin
essentiel assuré par différentes installations dont la cheminée. Pour pouvoir
en disposer et en user en toute sécurité, il est non seulement recommandé mais
aussi imposé de ramoner sa cheminée. L’opération en question est à réaliser au
minimum chaque année et constitue un moyen de réduire les risques d’incendie ou
d’intoxication due au monoxyde de carbone. Depuis l’ordonnance de Police du 5 Mai
1975 et l’arrêté ministériel du 25 Avril 1985, le ramonage à Paris est devenu
une obligation, quel que soit le type de conduit et la source d’énergie
utilisée.

Le ramonage de cheminée, une obligation

Le ramonage a pour objectif
d’éviter que de la suie ou des dépôts de toute nature ne s’accumulent sur les
parois intérieures de la cheminée. Le Règlement Sanitaire Départemental dispose
en son article 31 que le ramonage des conduits doit :

         
Être réalisé par un professionnel qualifié comme
l’entreprise
K.Miguel
.

         
Être fait deux fois dans l’année dont une fois
pendant la période de chauffe.

Le Règlement précise que tout
propriétaire ou locataire bailleur est tenu à la réalisation d’un ramonage à
Paris deux fois par an par un prestataire qualifié. Pour les foyers qui se
chauffent au gaz, l’obligation de ramonage n’est exigible qu’une fois dans
l’année. Le professionnel délivre à la fin des travaux un certificat de
ramonage qui a force probante en cas de sinistre. En effet, c’est un document
important qui peut servir de justificatif devant un assureur afin de bénéficier
de la couverture de l’assurance. Il faudra donc le garder jalousement. Si vous
avez besoin de conseils pour optimiser votre consommation d’énergie, visitez le
site Gataka.

Le ramonage de cheminée à Paris, qui en est
responsable ?

Dans un contrat de location ou de
bail et conformément à la loi du 6 Juillet 1989 relative à l’amélioration
des rapports locatifs, le locataire est la personne responsable de l’entretien
courant du logement. Cela comprend donc naturellement le ramonage à Paris. Toutefois,
dans une copropriété cette charge revient au syndic si les conduits sont
collectifs.

Quel type de conduit à ramoner et à quelle
fréquence ?

Le ramonage de cheminée concerne
tous les types de conduits à savoir :

         
Les installations au gaz,

         
Les conduits de ventilation,

         
Les conduits de chaufferie,

         
Les conduits individuels qui comprennent les
conduits collectifs à branchement individuel.

Il est important de relever que
la fréquence de ramonage n’est pas la même d’un département à un autre. Pour en
prendre connaissance, il faut se référer à la mairie et plus précisément au
règlement sanitaire départemental.

Quel est l’intérêt du ramonage ?

Même s’il est perçu comme une
contrainte, le ramonage à Paris est plutôt à l’avantage des contribuables.
Outre la réduction des risques d’incendie et d’intoxication, c’est aussi un
moyen pratique d’optimiser
le rendement de son chauffage
. En effet, l’accumulation de suie affecte le
système de chauffage qui devient ainsi moins performant.

En ce qui concerne le coût, il
est variable et est déterminé en fonction des dimensions de votre cheminée, de
l’épaisseur de la couche de suie. La tarification est forcément impactée par le
professionnel dont vous sollicitez les services, mais en moyenne comptez une
facture s’élevant entre 40 € et 100 € pour un ramonage à Paris.

Vente en ligne de bois de chauffage
Recherche emploi peintre en batiment geneve