Pourquoi acheter du bois de chauffage auprès d’un professionnel ?

bois de chauffage

Vous venez d’acquérir une habitation chauffée au bois ou vous venez de vous convertir à cette énergie ? Quoi qu’il en soit, il s’agit d’une excellente chose car le bois présente de nombreux avantages. Cependant, vous vous interrogez sur son achat. Auprès de qui devez-vous vous fournir ? Quelles sont les options à votre disposition ? Quel produit faut-il acheter ? Quels sont les paramètres qui influencent le prix de cette énergie ? Vous trouverez toutes les réponses à ces interrogations en prenant connaissance des informations contenues dans le texte ci-dessous.

Plusieurs produits à votre disposition chez les professionnels

Pour l’achat de bois de chauffage, de très nombreux clients font le choix de contacter une entreprise spécialisée. Il faut bien avouer que cette solution présente de très nombreux avantages. Tout d’abord, vous avez l’assurance d’accéder à des produits de qualité à des tarifs compétitifs. Vous trouverez également des conseillers pour vous épauler dans vos achats. Ils vous donneront aussi des conseils pour optimiser le stockage.

Vous serez peut-être surpris d’apprendre qu’il existe plusieurs types de produit. On retrouve notamment les bûches traditionnelles (avec des longueurs de coupe différentes) que vous placerez dans la cheminée. Vous avez également la possibilité d’opter pour des bûches compressées. Bien que relativement méconnues du grand public, ces dernières se montrent d’une longévité inégalée. N’hésitez surtout pas à vous renseigner à leur sujet ! Enfin, la plupart des fournisseurs vous proposeront également des granulés de bois ou des pellets utilisés par des appareils bien spécifiques.

Un autre argument en faveur des achats auprès des professionnels séduit de plus en plus les clients. Il s’agit du maintien des emplois locaux. En effet, si vous êtes à la recherche de bois de chauffage dans le 33, connectez-vous sur le site www.bois-brazeco.com. Vous y trouverez un catalogue richement doté en produits de qualité et pourrez même passer commande en ligne. Vous ferez également une bonne action en participant à la vie économique locale puisque l’activité de coupe de bois implique la création d’emplois non délocalisables.

Les autres solutions pour vos achats

Depuis quelques années, il n’est plus rare de trouver également du bois de chauffage dans les grandes surfaces. S’agit-il d’une solution pertinente pour vous ? Tout d’abord, il est intéressant de parler des prix pratiqués. Ces derniers sont généralement bien inférieurs aux tarifs des professionnels évoqués au paragraphe précédent. Ne vous laissez cependant pas séduire trop rapidement. En effet, ces prix bas masquent bien souvent la réalité. Commencez ainsi par vous assurer que le tarif comprend bien la livraison. Si ce n’est pas le cas et si vous ne disposez pas du matériel nécessaire pour effectuer par vous-même le transport, n’oubliez pas de l’intégrer à votre calcul pour estimer la compétitivité réelle de cette offre. Enfin, des prix trop bas doivent également vous amener à vous interroger au sujet de la qualité du bois. Pour optimiser votre système de chauffage, préférez le chêne ou le hêtre vendu par les professionnels !

Jetez également un coup d’œil aux petites annonces locales. Vous verrez que, dès la fin de l’été, on compte un bon nombre de publications liées à la vente de bois. Certaines de ces annonces émanent de professionnels mais d’autres sont proposées par des particuliers. Si vous optez pour ce choix, n’hésitez pas à prendre un maximum de renseignements au sujet du vendeur et à faire marcher le bouche-à-oreille. Enfin, il vous reste également la possibilité de produire votre propre bois de chauffage. Certains propriétaires louent ainsi des parcelles à des particuliers pour réaliser des coupes de bois. Il s’agit d’une solution intéressante mais qui séduit peu d’acheteurs car elle nécessite un savoir-faire indéniable, du matériel ainsi qu’une condition physique irréprochable !

Les avantages du chauffage au bois

Ce mode de chauffage existe depuis la nuit des temps. Dès sa découverte, l’Homme en a tiré avantage pour se chauffer et pour cuire sa nourriture. Au cours du XXième siècle, cette énergie a été peu à peu remplacée par d’autres jugées plus modernes et performantes. On note toutefois un retour en force du bois ces dernières années. Celui-ci ne s’explique par uniquement par l’aspect esthétique, pourtant indéniable.

Différentes études ont ainsi démontré que les chauffages utilisant le bois se sont nettement améliorés au fil des années. Désormais, ils affichent des rendements proches des 90 % tout en réduisant la quantité de dioxyde de carbone produite lors de la combustion. Soyez attentif lors de votre choix de l’appareil. Optez uniquement pour ceux disposant d’un label reconnu comme la certification “Flamme verte”. Enfin, comment ne pas évoquer l’argument écologique qui séduit de plus en plus de ménage désireux d’apporter leur contribution à la protection de la planète ? Il vous est même possible d’utiliser du bois uniquement en provenance de forêts écoresponsables dans lesquelles un arbre coupé est automatiquement remplacé par une nouvelle pousse.

Comment est déterminé le prix du bois ?

Pour réussir vos achats, il est important de comprendre les mécanismes qui vont avoir une influence sur le prix du bois. Le premier critère à prendre considération demeure assurément la qualité du produit et plus particulièrement son essence de bois. Les plus appréciées sont les variétés de feuillus comme le chêne et le hêtre. Vous pourrez également acquérir du bouleau ou du merisier, même si ces deux variétés ne proposent pas un rendement optimal. A prix égal, préférez donc largement le chêne. Évitez enfin les arbres appartenant à la famille des résineux. Bien qu’ils se montrent tout aussi performants que le chêne, ils risqueront d’endommager votre appareil en raison de leur forte teneur en résine.

Il faudra également vous intéresser au degré de séchage du bois que vous souhaitez acquérir. Vous aurez le choix entre du bois sec ou mi-sec. Vous constaterez ainsi que ce dernier est proposé à des tarifs plus bas que le premier. C’est logique car il ne sera pas utilisable immédiatement. Vous devrez en effet disposer de place pour le stocker et le faire sécher durant le printemps et l’été. Si vous souhaitez utiliser immédiatement votre bois, n’achetez uniquement que du bois sec. Son taux d’humidité ne doit donc pas excéder 20 % pour éviter le dégagement de fumée lors de la combustion. Un bois insuffisamment sec offre donc un faible rendement et met en danger l’environnement. Montrez-vous attentif lorsque vous passerez commande !

Des aides financières

Les différents gouvernements ont mis en place des dispositifs favorisant la conversion à l’énergie bois. Parmi les plus connus, on retrouve notamment le chèque énergie. Celui-ci a été mis en place en 2018. Il vise à remplacer un ancien système basé sur des tarifs réservés à certaines catégories de consommateur. Cette aide se décline sous la forme d’un versement annuel unique et nominatif. Son montant est variable en fonction du nombre de personnes composant le foyer et des ressources financières du ménage. Ce chèque peut ensuite être utilisé pour régler tout ou partie des factures liées aux dépenses énergétique. Par conséquent, vous pouvez vous en servir pour l’achat de votre bois, quelque soit sa forme (traditionnelle, bûche compressée ou granulés).

Pour les travaux de rénovation ayant pour but de réduire la consommation énergétique de votre logement, préférez utiliser des dispositifs bien particuliers comme par exemple le CITE qui signifie Crédit d’Impôt Transition Énergétique. Attention, il est important de préciser que le CITE ne peut s’appliquer qu’aux seules habitations principales achevées depuis au moins deux années. Vous aurez donc déjà compris que les résidences secondaires ne sont pas concernées par ce dispositif. Pour connaître toutes les modalités d’application et les possibilités du CITE, n’hésitez pas à contacter un professionnel de l’énergie.

Conseils pour bien choisir son insert
Les obligations du ramonage à Paris